Rutile, esclave à Bourbon

Encore un livre sur l'esclavage ! s’écrieront quelques-uns sur le ton de l'exaspération. À ceux-là on objectera que rien n’est excessif lorsqu'il s’agit, d’une part, de rappeler à la mémoire ces hommes et femmes qui ont contribué par leur travail à mettre en valeur la terre que leurs descendants peuplent aujourd’hui, d’autre part, de participer à la construction du patrimoine culturel réunionnais, toujours en chantier.

Et puis, quel livre ! Celui-ci, n’en doutons pas, vous étonnera par son originalité, sa sensibilité, la fraîcheur de son style, la richesse de ses informations.

Observateur attentif de son époque, Fred Mussard a vite mesuré le vide culturel qui prive l’homme réunionnais d’une partie de son identité. Aidé par son métier – il enseigne le français et l’histoire-géographie – et sa passion pour la littérature, il a donc entrepris d'écrire Rutile, esclave à Bourbon qui comblera bien des attentes.

Qu’on se rassure, on ne s'ennuie pas en lisant ce roman. Comme dans les contes philosophiques si chers à Voltaire ou Montesquieu, on se divertit et on s’instruit. Car l’auteur, en pédagogue averti, ne s’est pas contenté d'examiner les questions que beaucoup se posent à propos de l'esclavage, il a réuni les informations à caractère historique autour d’une trame narrative riche en actions et rebondissements.

Œuvre de fiction, Rutile, esclave à Bourbon n’en est pas moins un condensé d'histoire locale dans la mesure où il s'inspire soigneusement de la réalité du XVIIIème siècle, réalité acceptée avec bienveillance par la grande majorité, mais déjà dénoncée par une poignée d’audacieux humanistes qui attendront cent ans qu’on écoute leur voix.

Enfin, – et ce n’est pas le moindre de ses mérites – ce roman fait une large place aux valeurs fondamentales et universelles de l’humanité. En ce sens, il propose, au-delà du thème de l'esclavage, une réflexion sur l’homme.

Voir aussi : Dames Créoles, tome 1 et 2 de Frédéric Mocadel

Date de dernière mise à jour : vendredi, 30 août 2019

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire