Gilles Gérard : La Famille Esclave à Bourbon

La Famille Esclave à Bourbon

 

Résumé : En opposition à l'idéologie esclavagiste qui niait la parenté chez les esclaves, ces derniers, Malgaches ou Africains puis progressivement créoles, ont créé à Bourbon des structures familiales méprisées ou ignorées par les maîtres.

L'abolition de l'esclavage en 1848 permettra l'apparition au grand jour de ces milliers de familles maron, socle de la société créole d'aujourd'hui.

Note de Fanny. R : Ce document est consultable en version pdf. Veuillez cliquer sur la couverture du livre, pour voir le contenu.

Extrait : "Le sentiment de sa liberté ne se développe de nouveau que par l’excès de mauvais traitements ; c’est un bon serviteur ; c’est le Nègre par excellence ; celui, puisqu’il faut le dire, par qui le cheval et le mulet sont le plus avantageusement remplacés...."

"Le caractère de l’Africain exporté présente une infériorité relative si manifeste, que pendant de longues années, après son implantation sur le sol colonial, il ne se montre sensible qu’aux châtiments corporels et aux passions brutales ; à peine articule-t-il quelques monosyllabes pour indiquer ses besoins. Le Cafre est le dernier degré de l’espèce humaine​..."

Éditeur : L'Harmattan / Publication : Février 2012 / Style : Broché / Nbre de pages : 259

Date de dernière mise à jour : lundi, 27 avril 2020

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire