Daniel Vaxelaire : Histoire de la Réunion, des origines à 1848, volume 1

L'histoire de la Réunion, des origines à 1848, volume 1

Résumé : La Réunion, île déserte, a été colonisée tardivement : sa géographie ne la prédisposait pas aux grands rôles stratégiques.

Cette colonisation s'est déroulée dans des conditions spécifiques, qui ne sont ni celles de l'île Maurice toute proche, ni a fortiori celles des Antilles. La Réunion s'est bâtie sa propre histoire, contre vents, marées et crises économiques. Elle comporte ses pages d'ombre et de lumière, ses horreurs et ses exploits.

Ces épisodes anciens sont plus importants qu'on ne le croit pour La Réunion d'aujourd'hui dans nombres de domaines : structure de la population, mentalités collectives, relations avec l'environnement régional... L'histoire détermine le présent.

Extrait : "Il y avait 734 habitants en 1704, Charanville* en recense 894 en 1709. Le décompte montre la proportion croissante de « nègres », signe de la montée en force de l’esclavage : Hommes mariés chefs de famille (83), hommes veufs chefs de famille (5), femmes mariées (93), veuves chefs de famille (12), garçons de plus de 14 ans (52), garçons de moins de 14 ans (128), filles de plus de 12 ans (26), filles de moins de 12 ans (118) = total des libres (507) / Nègres mâles de plus de 14 ans (196), nègres mâles de moins de 14 ans (55), négresses de plus de 12 ans (77), négresses de moins de 12 ans (59) = total des esclaves (387)."

*Michel François Desbordes de Charanville, était Gouverneur de la Réunion, entre le 07 Mars 1709 et le 24 Mars 1710.

Ce que Lilu en penseCe que Lilu en pense : Si je l’avais eu comme livre d’histoire au temps de mes années collèges, je pense que j’aurai eu de meilleures notes. Cette encyclopédie est agréable à lire, sans compter les nombreuses illustrations, qui donnent une idée sur la vie sociale d’antan, autant à l’île de la Réunion, anciennement « Île Bourbon », que sur les îles voisines (Maurice, Madagascar…). Je l’utilise comme dictionnaire, quand un nom, une date, un lieu m’échappe pour parfaire ma généalogie. Il est pratique et très instructif. C’est un support idéal pour découvrir ou redécouvrir la première partie de l’histoire coloniale de la Réunion.

Éditeur : Orphie / Publication : 2016 / Style : Relié / Nbre de pages : 350

Du même auteur :

Histoire de la Réunion, de 1848 à 2015, volume 2

Histoire de la Réunion, de 1848 à 2015, volume 2

Résumé : Avec une présentation encore plus claire et agréable, cette nouvelle édition, complétée et mise à jour, reste la référence.

Les milliers de documents commentés, les graphiques, les repères chronologiques, les renvois bibliographiques en font un ouvrage indispensable pour l'étudiant, le chercheur ou le simple curieux.

Sa construction permet aussi bien de le lire du début jusqu'à la fin, de retrouver instantanément une information précise ou de le feuilleter au hasard de sa fantaisie. 

Éditeur : Orphie / Publication : 2016 / Style : Relié / Nbre de pages : 352​

Date de dernière mise à jour : lundi, 27 avril 2020

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire