Victorine Monniot : Le journal de Marguerite - Souvenirs d'enfance à l'île Bourbon - La Réunion 1835 - 1845

Le journal de marguerite

Extrait : "Je crois que Madame Dumont ne se sera pas mise en route par cette chaleur, et que son voyage à Saint-Denis va se trouver encore retardé. C'est dommage; nous aimons tant à la voir ! Elle est vraiment parfaite. Quand on pense que maman ne peut seulement pas s'occuper de chercher une autre maison, quoique notre séjour se soit tellement prolongé ! Madame Dumont se brouillerait avec nous, si nous quittions la sienne; elle nous la dit positivement.

Maman voulait au moins louer des noirs et des négresses pour nous servir, puisque nous n'avons pas d'esclaves; eh bien, non, il faut encore garder ceux de Madame Dumont qui prétend que c'est l'obliger que de les occuper, parce qu'elle n'en a pas besoin pour son service et qu'ils ne feraient rien."

Résumé : Qui est Marguerite ? C’est une petite fille de onze ans, vivant à Paris, dont le père est nommé gouverneur de Pondichéry. Toute la famille quitte donc la France pour rejoindre ce poste. Mais après une traversée particulièrement pénible, le gouverneur décida de laisser femme et enfants à Bourbon, où ils font escale, pour se refaire la santé, pendant que le chef de famille continuera seul le voyage.

La fillette de onze ans qui débarque à Saint-Denis le cinq novembre 1835 est l’auteur, Victorine Monniot. Bien d’autres fictions se mêlent à la réalité dans ce journal. Quoi qu’il en soit, il est un de ceux qui ont le plus contribué à faire connaître notre île aux générations de 1860 à 1920.

Aujourd’hui on revient volontiers au passé et on retrouvera grand intérêt à parcourir les pages de ce journal intime décrivant notre île et la vie qu’on y menait il y a plus de 150 ans.

Le journal de Marguerite vient compléter toute une série d’ouvrages du début su XIXème siècle sur la vie à Bourbon et qui contredisent les idées contemporaines, souvent sans fondement, qu’on voudrait nous en donner aujourd’hui (le journal de Lescouble, les lettres d’Auguste Billard, etc.) Un dernier mot pour dire qu’il faut lire ce livre avec une âme d’enfant pour être à l’unisson de Marguerite ; car l’adulte qui publia l’ouvrage se servit réellement de son journal de fillette.

À propos de l’auteur : Victorine Monniot était un écrivain français du 19ème siècle, née le 30 décembre 1824 à Paris, décédée  le 27 juin 1880 à Seine-Saint-Denis. Elle a vécu dans sa jeunesse sur l'île de la Réunion, dont elle conserva une profonde nostalgie. Elle est surtout connue pour avoir écrit ce roman (cité ci-contre), dont une partie de l'action se passe dans cette île, et dont le personnage principal, Marguerite Guyon, est essentiellement autobiographique. [Source de ces lignes : Wikipédia]

Ce roman est visible sur Gallica / BNF.

Merci de cliquer sur l'image, pour lire le roman !

Éditeur : Océan Éditions, Azalées Éditions / Publication : 2007 / Style : Broché / Nbre de pages : 249

Voir aussi : Le mariage des cultures à l'île de la Réunion, de Françoise Dumas-Champion

Date de dernière mise à jour : samedi, 05 mars 2022

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire